19 novembre 2020

Couleur d'automne. J.H. ©

Couleur d'automne. J.H. ©
Posté par josehubert à 23:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2020

Un terril transpire le dur labeur d’antan

Un terril qui transpire le dur labeur d’antan (laque, acrylique, 75 x 120 cm, et dessin photographié 29,7 x 21 cm), photo© J.H. Nos TERRILS, aujourd’hui, de véritables « Waterloo » boisés, qui se dressent fièrement dans notre environnement carolo, parfois assaillis par la grisaille des traces du poids d’un passé harassant dont on a intérêt qu’il ne s’efface pas totalement de notre mémoire. C’est notre passé. Chacun constitue une immense masse de terre et de stériles, remuée pour trouver un peu de charbon, remontée en surface, ce qui... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2020

Trois clés qui entretiennent le cerveau et la jeunesse d'esprit !

D’un de mes voisins de Vaucelles : un peu d'humour avant de ré... allumer le feu. Et d’un habitant proche du château de Freÿr qui propose aux passants une réflexion sur l'essentiel. Et l’automne étonnamment vert ce dimanche 1er novembre sous les regards des murs du château de Freÿr. Des découvertes, le nez sorti du guidon, lors d'une balade, muni de trois clés qui entretiennent le cerveau et la jeunesse d'esprit : le vélo (il y a des « électiques » de nos jours), la curiosité, l'émerveillement. Qu'on se le dise...... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2020

"Quand une peinture est-elle terminée ?"

Un après-midi passé dans l'atelier pour terminer quelques peintures. Deux sur papier, une sur toile : laque, acrylique. Une grande question : "Quand une peinture est-elle terminée ?"
Posté par josehubert à 22:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2020

C'ETAIT HIER ET A NE PAS OUBLIER

Plus fort que la disparition par la mort, ce qui est la porte de sortie pour tout un chacun qu’il se soit tracassé toute sa vie ou qu’il ait accepté d’exister avec et pas malgré la condition limitée de l’être humain, ne doit-on pas admettre l’ancrage dans la pensée collective par des souvenirs à laisser émerger de temps à autres, en résistant à la facilité du refoulement ou de la répression qui aveuglent le plus grand nombre par un voile plus ou moins épais limitant le vécu conscient, adapté, du moment présent ? Mais comme... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2020

« Oser, c’est perdre pied momentanément, ne pas oser, c’est se perdre soi-même » (S. Kierkegaard). 1. "Sans titre", laque, acrylique, huile sur papier, 19,5 x 28, 5 cm ; 2. "Ombres", laque, acrylique, huile sur toile 40 x 40 cm. 3. "La course!", laque, acrylique, huile sur papier 35 x 57 cm.  
Posté par josehubert à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2020

TRACE

TRACE Les paroles ne laissent pas de traces directes visibles. Elles s’envolent dans l’air expiré ; les marques intérieures sont invisibles et pourtant bien souvent indélébiles, des stigmates, parfois. Les écrits au contraire sont réalisés pour laisser une empreinte plus ou moins durable qui, toutefois, peut s’effacer avec le temps, si on n’y prend pas garde. Acrylique sur carton entoilé 20 x 24, J.H©, 2020.
Posté par josehubert à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2020

Le soleil a rendez-vous avec la lune

Le soleil a rendez-vous avec la lune Mais la lune n'est pas là et le soleil l'attend Ici-bas souvent chacun pour sa chacune Chacun doit en faire autant La lune est là, la lune est là La lune est là, mais le soleil ne la voit pas Paroles de la chanson Le Soleil et La Lune par Charles Trenet Composition acrylique sur toile J.H.© 2020. Ce rendez-vous réchauffe les coeurs et éclaire les limbes de la pensée... parfois !
Posté par josehubert à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2020

Féminin présent, nouvelle exposition à partir du samedi 26 septembre de à 15 h. à 20 h.

Les artistes proposent aux visiteurs des œuvres abstraites tout en formes, en couleurs et en contrastes : Isabelle Jadot, des constructions très architecturales avec des dégradés de gris et des déclinaisons de rouge garance ; Patricia Clarke, des toiles construites à coups de pinceau et de larges brosses énergiques, pleines de force et de flous harmonieux ; Véronique Deschepper, des compositions mixtes tout en finesse, douceur, et  tension sereine ; Baudrienne Stalpart, des céra-miques façonnées avec une précision... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2020

Tu ou ton comportement.

"Les mots tus s'en vont hurler au fond de nous" Christian Bobin. Et le "TU" (un autre sens) - le "SOI" intemporel - n'est pas à confondre avec " ton comportement" celui qui est une expression de ton "TU" dans des circonstances particulières... Et si on commençait à remplacer, dans notre communication courante, les fameux "TU" ou "VOUS" par TON, TES, VOS comportements en dissociant ceux-ci de la personne intime, en les recadrant dans un contexte plus élargi, social, notamment. Et ça ne veut pas dire qu'il faille tout excuser, au... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 14:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]