29 novembre 2020

"Une œuvre d'art doit être regardée pour être reconnue comme telle". Marcel Duchamp

Marcel Duchamp : "Une œuvre d'art doit être regardée pour être reconnue comme telle" https://www.franceculture.fr/peinture/marcel-duchamp-une-oeuvre-dart-doit-etre-regardee-pour-etre-reconnue-comme-telle  Marcel DUCHAMP à propos de l’œuvre d’art. « Il y a une chose profonde que l'artiste a produite, sans le savoir. Les artistes n'aiment pas qu'on leur dise cela. L'artiste aime bien croire qu'il est complètement conscient de ce qu'il fait, pourquoi il le fait, comment il le fait et la valeur intrinsèque de son œuvre.... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2020

Les enfants des mineurs du Pays Noir

Le Pays Noir Les enfants des mineurs : des passants avec leur passé qui transforment le Pays Noir en Pays de Charleroi. J. H. acrylique sur carton épais 49 x 70 cm , acrylique sur toile marouflée sur carton épais 24 x 30 cm.  P.S. Le passant, piéton selon Marc Hubert. Acrylique sur carton épais 49 x 70 cm.   Acrylique sur toile marouflée sur carton épais 24 x 30 cm.
Posté par josehubert à 16:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2020

Pourquoi des enfermements ? Même symboliques.

Pourquoi des enfermements ? Même symboliques. Une question qui mérite réflexion. Ces photos ont été prises à la hâte dans un certain environnement à ne pas négliger. La maison est habitée par une dame âgée qui a regardé par la fenêtre et à qui j’ai demandé l’autorisation de photographier. Elle jouxte une route assez fréquentée. Le trottoir : une sorte de no man’s land entre la demeure et la chaussée. Supposons que cette dame soit grand’mère ou amoureuse des chats : elle s’est obligée de faire placer un grillage non pas... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2020

La créativité.

Créativité. L’ETRE humain possède une faculté spécifique : c’est la capacité de création qui consiste à cueillir les particules de lumière du réel angoissant, de les choisir à bon escient, de les rassembler en les organisant comme dans un bouquet, de faire éclore de ces rencontres « l’extraordinaire » qui fascine, ce que certains appellent la beauté. Et se réconcilier avec l’univers. Méditation : Mourir, la belle affaire, mais vieillir, ah vieillir… Jacques Brel. Et pourtant vieillir n’est pas un privilège... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2020

« Y a pas de quoi se plaindre ! ».

Un questionnement. « Y a pas de quoi se plaindre ! ». « Je n’ai pas le droit de me plaindre » en effet devant un tel repas… n’est-ce pas une vision du type la bouteille à moitié vide ou « J’ai le devoir de me réjouir » qu’il en soit ainsi… un autre regard opposé, porté sur la bouteille à moitié pleine. Chaque jour, 25 000 personnes meurent de faim dans le monde dont 18 000 enfants parmi les 400 millions qui passent leur journée en ayant faim. Voir la bouteille à moitié pleine plutôt qu’à moitié vide : est-ce aussi... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2020

Couleur d'automne. J.H. ©

Couleur d'automne. J.H. ©
Posté par josehubert à 23:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2020

Un terril transpire le dur labeur d’antan

Un terril qui transpire le dur labeur d’antan (laque, acrylique, 75 x 120 cm, et dessin photographié 29,7 x 21 cm), photo© J.H. Nos TERRILS, aujourd’hui, de véritables « Waterloo » boisés, qui se dressent fièrement dans notre environnement carolo, parfois assaillis par la grisaille des traces du poids d’un passé harassant dont on a intérêt qu’il ne s’efface pas totalement de notre mémoire. C’est notre passé. Chacun constitue une immense masse de terre et de stériles, remuée pour trouver un peu de charbon, remontée en surface, ce qui... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2020

Trois clés qui entretiennent le cerveau et la jeunesse d'esprit !

D’un de mes voisins de Vaucelles : un peu d'humour avant de ré... allumer le feu. Et d’un habitant proche du château de Freÿr qui propose aux passants une réflexion sur l'essentiel. Et l’automne étonnamment vert ce dimanche 1er novembre sous les regards des murs du château de Freÿr. Des découvertes, le nez sorti du guidon, lors d'une balade, muni de trois clés qui entretiennent le cerveau et la jeunesse d'esprit : le vélo (il y a des « électiques » de nos jours), la curiosité, l'émerveillement. Qu'on se le dise...... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2020

"Quand une peinture est-elle terminée ?"

Un après-midi passé dans l'atelier pour terminer quelques peintures. Deux sur papier, une sur toile : laque, acrylique. Une grande question : "Quand une peinture est-elle terminée ?"
Posté par josehubert à 22:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2020

C'ETAIT HIER ET A NE PAS OUBLIER

Plus fort que la disparition par la mort, ce qui est la porte de sortie pour tout un chacun qu’il se soit tracassé toute sa vie ou qu’il ait accepté d’exister avec et pas malgré la condition limitée de l’être humain, ne doit-on pas admettre l’ancrage dans la pensée collective par des souvenirs à laisser émerger de temps à autres, en résistant à la facilité du refoulement ou de la répression qui aveuglent le plus grand nombre par un voile plus ou moins épais limitant le vécu conscient, adapté, du moment présent ? Mais comme... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]