24 avril 2020

REFLEXION Liberté, égalité, fraternité !

REFLEXION Liberté, égalité, fraternité ! La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.Egalité : les hommes naissent et demeurent libres et égaux en dignité et en droit, pas en devoir.Les notions de liberté et d’égalité sont liées à la loi.Fraternité ?Une femme est égale de l’homme ! Une impossibilité dans l’absolu : ils sont complémentaires. Ce qui est vrai de ces êtres de sexe différents est aussi vrai de personnes d’origines sociales différentes, aux capacités psychologiques, moyens pratiques et financiers... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2020

Déclaration universelle des devoirs de l'homme

A quand la déclaration universelle des devoirs de l'homme.Cette crise et tant d'autres événements antérieurs montrent que, pour une bonne partie des gens, leurs droits sont plus importants que leurs devoirs.J'ai l'intime conviction que les devoirs de l'homme doivent primer sur les droits sinon on est dans le chaos, l’égoïsme et le repli sur soi.Il n'y aura jamais un droit qui sera appliqué à sa juste valeur s'il n'y a pas un devoir derrière, une responsabilité...A quoi bon essayer de mettre en place des droits de l'homme, de la femme,... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 17:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 mars 2020

Et si le jour était venu, tant au niveau individuel que social…

En ces temps pénibles à « vivre » qui devraient nous pousser à nous poser les bonnes questions à propos de trois notions essentielles : ETRE, VIVRE, EXISTER.   Et si le jour était venu, tant au niveau individuel que social… De Sœur Emmanuel : « Vient un jour où on se retrouve nu et cru. Il faut souhaiter à chaque humain ce décapage, si douloureux qu’il soit. Vidé de ses chimères, grelottant, tout ramage et plumage arrachés, son cœur dépouillé devient un gouffre. Place est faite, alors,... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2020

Ne pas prendre le risque de se faire mutuellement du tort.

Pendant la crise et après ce qu'il faut espérer :   « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » « Tu feras le bien à ton prochain comme tu le fais à toi-même. »   Si tu ne sais pas faire du bien à toi-même comment pourrais-tu le faire aux autres ?   Faire le bien à soi-même, en fait, c’est se faire du bien à soi comme si c’était à un autre (un prochain), qui serait soi-même…   En cette période de confinement, exiger le respect de la distance de sécurité (1 mètre ou... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 00:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2020

Après la crise, ce qu’il faut espérer...

Après la crise, ce qu’il faut espérer...   BORIS CYRULNIK : « Quand l'épidémie sera terminée, on constatera que l'on aura dépoussiéré d'anciennes valeurs qui nous serviront à mettre au point une nouvelle manière de vivre ensemble. Il y aura des changements profonds, c'est la règle. A chaque épidémie, ou catastrophe naturelle, il y a eu changement culturel. Après le trauma, on est obligé de découvrir de nouvelles règles, de nouvelles manières de vivre ensemble. »   Tout cela à la condition... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2020

GRAND PARADOXE

GRAND PARADOXE Dans cette période de remise en question obligée de certaines habitudes, l’être humain est particulièrement confronté à un GRAND PARADOXE : à la fois, il n'est pas pressé de vieillir (le plus souvent, sauf exception), ce qui le rapproche de la mort et, à la fois, à certains moments, il fait tout pour que le temps lui semble passer plus vite, s’invitant plus rapidement devant la porte de sortie, alors qu’il craint ce qu’il y a derrière (le plus souvent, sauf exception). Le temps, en termes de durée, est ce... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 12:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2020

DERRIERE LES MASQUES : "stupéfiant retour du réel".

DERRIERE LES MASQUES Depuis 70 ans, l’Homme* pensait avoir pu s’extirper de la nature**. Le coronavirus et le réchauffement climatique nous rappellent qu'il n'en est rien. Ce "stupéfiant retour du réel" dans notre quotidien bouleversera nos vies et notre pensée de manière durable et profonde, affirme l’architecte Philippe Rahm. La situation actuelle plante un grand miroir en face de chacun d’entre-nous. Mais on peut encore se placer des lunettes déformantes sur le nez, soit excessivement optimistes, soit au contraire... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 19:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2020

"And so what we need is to embrace that verticality".

Verticalité et transcendance. « Je ne suis pas une chose mais un projet de moi vers l'autre, une transcendance » Simone de Beauvoir, Pyrrhus et Cinéas, Ed. Galimard, 1944, p. 16. « Chez Jaspers, il y a un second sens du mot transcendance, en tant qu'il caractérise le mouvement que nous accomplissons sans cesse pour nous dépasser nous-mêmes. L'existant accomplit sans cesse un mouvement de transcendance, se dépasse sans cesse ». J. Wahl, La Philosophie de l'Existence, cours de la Sorbonne 1954, p. 69. "And so what we... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2020

Composition mars 2020

Posté par josehubert à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2020

Sculpture: "Hommage à Marc HUBERT"

  Sculpture : « Hommage à Marc HUBERT », J. HUBERT DE 1 à 8/8, 2019. A partir de l’idée de Marc HUBERT : « Le capitalisme tue la culture ». Sculpture en acier Corten de 1 cm d’épaisseur. Base : un carré de 24, 6 cm, sur lequel est posé un triangle de base 24,6 cm et dont la pointe se situe au milieu du côté opposé à 12,3 cm. Le piéton tenant le double de sa tête est une idée de Marc HUBERT «  Le capitalisme tue la culture » entre 2005 et 2010. La sculpture présente les... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]