17 mars 2020

Après la crise, ce qu’il faut espérer...

Après la crise, ce qu’il faut espérer...   BORIS CYRULNIK : « Quand l'épidémie sera terminée, on constatera que l'on aura dépoussiéré d'anciennes valeurs qui nous serviront à mettre au point une nouvelle manière de vivre ensemble. Il y aura des changements profonds, c'est la règle. A chaque épidémie, ou catastrophe naturelle, il y a eu changement culturel. Après le trauma, on est obligé de découvrir de nouvelles règles, de nouvelles manières de vivre ensemble. »   Tout cela à la condition... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2020

GRAND PARADOXE

GRAND PARADOXE Dans cette période de remise en question obligée de certaines habitudes, l’être humain est particulièrement confronté à un GRAND PARADOXE : à la fois, il n'est pas pressé de vieillir (le plus souvent, sauf exception), ce qui le rapproche de la mort et, à la fois, à certains moments, il fait tout pour que le temps lui semble passer plus vite, s’invitant plus rapidement devant la porte de sortie, alors qu’il craint ce qu’il y a derrière (le plus souvent, sauf exception). Le temps, en termes de durée, est ce... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 12:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2020

DERRIERE LES MASQUES : "stupéfiant retour du réel".

DERRIERE LES MASQUES Depuis 70 ans, l’Homme* pensait avoir pu s’extirper de la nature**. Le coronavirus et le réchauffement climatique nous rappellent qu'il n'en est rien. Ce "stupéfiant retour du réel" dans notre quotidien bouleversera nos vies et notre pensée de manière durable et profonde, affirme l’architecte Philippe Rahm. La situation actuelle plante un grand miroir en face de chacun d’entre-nous. Mais on peut encore se placer des lunettes déformantes sur le nez, soit excessivement optimistes, soit au contraire... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 19:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2020

"And so what we need is to embrace that verticality".

Verticalité et transcendance. « Je ne suis pas une chose mais un projet de moi vers l'autre, une transcendance » Simone de Beauvoir, Pyrrhus et Cinéas, Ed. Galimard, 1944, p. 16. « Chez Jaspers, il y a un second sens du mot transcendance, en tant qu'il caractérise le mouvement que nous accomplissons sans cesse pour nous dépasser nous-mêmes. L'existant accomplit sans cesse un mouvement de transcendance, se dépasse sans cesse ». J. Wahl, La Philosophie de l'Existence, cours de la Sorbonne 1954, p. 69. "And so what we... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2020

Composition mars 2020

Posté par josehubert à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2020

Sculpture: "Hommage à Marc HUBERT"

  Sculpture : « Hommage à Marc HUBERT », J. HUBERT DE 1 à 8/8, 2019. A partir de l’idée de Marc HUBERT : « Le capitalisme tue la culture ». Sculpture en acier Corten de 1 cm d’épaisseur. Base : un carré de 24, 6 cm, sur lequel est posé un triangle de base 24,6 cm et dont la pointe se situe au milieu du côté opposé à 12,3 cm. Le piéton tenant le double de sa tête est une idée de Marc HUBERT «  Le capitalisme tue la culture » entre 2005 et 2010. La sculpture présente les... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2020

« Mon Pays Noir » Marc HUBERT vernissage le mercredi 05 février 2020 de 18 h à 21 h, jusqu'au 23/02

André Sverzut et José Hubert ont le plaisir de vous inviter au vernissage - cocktail de l’exposition – peintures, sérigraphies, gravures –    « Mon Pays Noir » Marc HUBERT le mercredi 05 février 2020 de 18 h à 21 h, 05/02/2020 – 23/02/2020 Ouvert du jeudi au dimanche de 15 h. à 18 h. ainsi que sur rendez-vous :  CENTRE ROPS  rue Brialmont 9 – 1210 Bruxelles (Botanique) 02 219 66 79   www.centrerops.com               Collaboration : Galerie... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 09:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2019

De passage entre deux rives

Marc HUBERT a inscrit derrière le tableau représentant le piéton solitaire se dirigeant vers la gauche le sens qu'il donnait à celui-ci tenant sa propre tête (décapitée). Beaucoup de regardeurs s'étaient posé la question du sens. Voilà l'interprétation personnelle que je donnais avant de retourner ce tableau: "Le piéton de Marc HUBERT est un passant actuel qui se souvient du passé, le dépasse, et, au présent, marche vers le futur. Il porte son « âme », son intuition ou son « inconscient », son passé voire son futur qui le... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2019

Au-delà des souvenirs! Les oeuvres de Marc HUBERT parlent.

Au-delà des souvenirs! Prendre le temps de réfléchir pour méditer en se rendant présent à la vie.Être une « belle » personne, authentique dans la vie… nécessité ou naïveté… ou, en pleine conscience, essai d’adaptation aux circonstances et/ou événements !La sincérité, l'authenticité ne sont pas toujours porteuses à court terme dans le monde tel qu'il se déshumanise. C'était un des sentiments douloureux de Marc, mon fils, artiste sensible, le mien aussi ; mais, en tant que père, géré avec un certain recul assumé, vu mes racines dans... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2019

LIBERTE

Liberté, vous avez dit liberté.Liberté, égalité, fraternité !La liberté consiste à faite tout ce qui ne nuit pas à autrui.Egalité : les hommes naissent et demeurent libres et égaux en dignité et en droit… Et en devoir ? Mon sentiment : oui pour la dignité et les droits, non pour les devoirs.Les notions de liberté et d’égalité sont liées à la loi.Et la fraternité ? « Une femme égale de l’homme » ? Une impossibilité dans l’absolu : ils sont complémentaires. Ce qui est vrai de ces êtres de sexes différents est aussi vrai entre des... [Lire la suite]
Posté par josehubert à 23:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]