Vivant, n’es-tu pas à l’image d’un arbre :

des racines, un tronc, des branches avec des feuilles ?

Des racines :
Pour l’arbre, enfouies dans la terre la plus riche possible … réserve de nutriments et ancrage profond ;
Pour toi, amarrées dans ton passé lointain et récent, creusant, pour en tirer le meilleur des enseignements…

Un tronc :
Pour l’arbre, un espace de circulation de la sève – son sang – et le lieu de rassemblement et de l’unité ;
Pour toi, le berceau du plexus solaire, et du vécu des émotions premières…

Des branches et des feuilles :
Pour l’arbre, l’interface pour capter la lumière et rejeter ce qui l’empoisonnerait ;
Pour toi, des capteurs sensibles – les sens – pour te défendre ou te laisser charmer par des sensations, des informations, des messages bienfaisants et bienveillants :

Des yeux grands ouverts, francs pour voir et regarder,
Des oreilles tendues pour entendre et écouter,
Un nez volontaire pour sentir les odeurs,
Une langue agile pour goûter,
Une peau de pêche pour toucher et se laisser l’être,
expression matérialisée d’affection. J.H.