A quand la déclaration universelle des devoirs de l'homme.
Cette crise et tant d'autres événements antérieurs montrent que, pour une bonne partie des gens, leurs droits sont plus importants que leurs devoirs.
J'ai l'intime conviction que les devoirs de l'homme doivent primer sur les droits sinon on est dans le chaos, l’égoïsme et le repli sur soi.
Il n'y aura jamais un droit qui sera appliqué à sa juste valeur s'il n'y a pas un devoir derrière, une responsabilité...
A quoi bon essayer de mettre en place des droits de l'homme, de la femme, de l'enfant si l'on continue à vivre dans un monde égoïste...
Attaquons-nous à la cause pas aux effets... et dès lors nos droits seront la récompense, la réussite… réflexions de Pierre Hubert.