Marc HUBERT a inscrit derrière le tableau représentant le piéton solitaire se dirigeant vers la gauche le sens qu'il donnait à celui-ci tenant sa propre tête (décapitée). Beaucoup de regardeurs s'étaient posé la question du sens. Voilà l'interprétation personnelle que je donnais avant de retourner ce tableau: "Le piéton de Marc HUBERT est un passant actuel qui se souvient du passé, le dépasse, et, au présent, marche vers le futur. Il porte son « âme », son intuition ou son « inconscient », son passé voire son futur qui le précède, à l’opposé du matériel, de la raison, du conscient ; il a pris conscience de ses propres racines.
Dans l’œuvre de Marc Hubert, le piéton représente un passage, un pont entre deux rives, entre deux temps : le passé et le futur, la naissance et la mort, mais aussi l’interface entre la raison et l’intuition.