Au-delà des souvenirs!

Prendre le temps de réfléchir pour méditer en se rendant présent à la vie.
Être une « belle » personne, authentique dans la vie… nécessité ou naïveté… ou, en pleine conscience, essai d’adaptation aux circonstances et/ou événements !
La sincérité, l'authenticité ne sont pas toujours porteuses à court terme dans le monde tel qu'il se déshumanise. C'était un des sentiments douloureux de Marc, mon fils, artiste sensible, le mien aussi ; mais, en tant que père, géré avec un certain recul assumé, vu mes racines dans l’enfance, d'ancien pauvre-heureux.
Mon fils en a beaucoup souffert ; quant à moi, j'ai été souvent heurté tout en ne désarmant pas.
Je n'ai pas de conseils à donner ; toutefois, je sais que chacun a les capacités pour colorer le chemin de sa vie qui deviendra son existence et qui n'est pas que professionnel mais aussi loisirs et, avant tout, famille et relations humaines désintéressées. On s'en rend compte quand, avec le prétexte de l'âge en arrière-fond ou le manque de flexibilité psychologique, certains prennent le pouvoir insidieusement de nous déposer, nous pousser, nous bousculer sur l'accotement d’une existence mal consolidé.
L'être humain étant par nature sensible, fragile, vulnérable, mortel - ce qui est indispensable d’accepter le plus vite possible et qui n’est pas facile -, il est confronté à des évènements sur lesquels il n'a pas de prise - il faut aussi l'accepter -, ça fait partie de l'expérimentation de la vie. Et s'il fait des erreurs - ce qui est logique dans le cadre de ses limites - qu'il ne les répète pas pour que cela devienne des fautes : donc ne faut-il pas oublier le passé et retenir les leçons comme le prône le Dallai Lama ?
Accepter avec philosophie et sans démission, donc, et se Contenter... deux clés qui ouvrent de nombreux passages à niveaux fermés sans train à l’horizon - sauf dans un imaginaire perturbé qui, la plupart du temps, induit à tout anticiper négativement, sans raison objective -, avec en main un fil(s) à plomb reliant nos aspirations de liberté légitimes à nos racines incontournables.
Bonne réflexion ; mieux, bonne méditation, le corps redressé, le regard à l’horizontal fixant la vie – du moins, tout ce qui la représente animé ou inanimé - droit dans les yeux, (re) tourné vers le futur. Annexés : oeuvres de Marc HUBERT © copyright la succession.

r 78 Marc P1200115

r 79 P1190543 (2)

r 80 P1190545 (3)

r 80 P1190547 (2)

i 41 0 P1220670 (2)

i 40 P1220669 (2)

q 70 Marc 28053088_10215610957896360_940740702_n

q 71