José HUBERT, actualité et réflexions

22 septembre 2022

Le banc propose...

Charleroi, le parc, ce mercredi 21 septembre 2022, vers 22 h 15 : rencontre avec la lumière...

Et des bancs qui ne demandent que cela : des rencontres. Photos © J.H.

Ce banc où, un jour, elle vint s’asseoir . . . Léon Laffut. 

20220921_221254 (2)

20220921_221203 (2)

20220921_221420 (2)

20220921_221146 (2)

Posté par josehubert à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 août 2022

RENVERSANT

RENVERSANT
L’être humain est tellement petit
par rapport à ce qu’il est devenu capable de construire
et qui fait hurler la nature.
N'est-t' il pas temps de réfléchir
voire de méditer
et de quitter le brouillard
pour un peu plus de lumière
éclairant une prise de conscience
où l’acte est le prolongement des intentions?
Le long du canal Charleroi Bruxelles, photos© J.H. 18 08 2022.

20220818_185701 (2)

20220818_185705 (2)

20220818_191333 (3)

20220818_191413 (2)

20220818_191423 (2)

20220818_195917 (4)

20220818_195917 (2)

20220818_195917 (3)

Posté par josehubert à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2022

Sur le pont de la rencontre.

Sur le pont de la rencontre.

Plutôt que d’enfermer ses idées sur le monde,

Entre les murs de convictions personnelles,

Jamais remises en question,

Car « dans ma famille,

Mon père et ma mère ont toujours fait ainsi »,

Pourquoi ne pas à s’obliger,

Avec humilité, mais dignité,

A établir des ponts,

D’abord pour établir la relation,

Puis échanger et s’enrichir mutuellement.

L'amour, c'est ce complément d'être que je donnemais tel que l'autre le désire, et non pas tel que je l'imagine. Sœur Emmanuelle.

D’où l’obligation d’une communication

Authentique,

A mi-chemin ,

Sur le pont de la rencontre.

Photos©  J.H. 14/08/2022 Aubrives.

20220814_110327 (2)

20220814_110245 (2)

20220814_110250 (2)

20220814_110431 (2)

20220814_110445 (2)

Posté par josehubert à 16:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 août 2022

Quand la lune...

Quand la lune
De sa rondeur parfaite
Laisse à voir sa douce lumière
Ses plus belles couleurs…
Quand la lune révèle
La dimension cachée
De notre environnement…
Quand la lune se rebelle
Dans un ciel envahi
D’étoiles filantes…
Quand la lune nous renvoie
Aux profondeurs ténébreuses de nous-même
Un inconscient coincé entre côtés sombres
Et contours lumineux…
Quand, en fait, la lune nous invite
Grâce à sa luminosité
Pleine de fragilité
A regarder en pensant
La magie et les mystères de la vie
Plutôt qu’à se contenter à voir
Indifférent la réalité imposée
A la lumière éblouissante du soleil du jour…
Et une vache me contemple,
En silence.
Vachement chouette.
Elle active ma créativité.
Photos© J. H. Gimnée le 12/08/2022 vers 22 h 30.

e20220812_221010 (2)

e20220812_221035 (2)

e20220812_222635 (2)

e20220812_222739 (2)

e20220812_222844 (2)

Posté par josehubert à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'apocalypse

L’apocalypse.
Texte de José HUBERT
"After apocalypse" dessin de Marc Hubert, 21 x 19,7 cm, 1995, sans doute inspiré et influencé , en tant que jeune artiste de 20 ans, par l'artiste Daniel Fauville.
Aymeric Caron dans son nouveau roman envisage l’apocalypse.
Il n’est pas le seul,
car la soi-disant normalité
de certains dirigeants est proche de la folie.
L’instinct de vie et celui de mort animent l’être humain en fonction des circonstances.
On a longtemps cru que la préservation de l’espèce était le moteur de certains comportements.
Cette dynamique, n’a-t-elle pas été supplantée,
chez certains êtres humains,
par un besoin de pouvoir, de puissance,
les rendant prêts à tout détruire,
donc pas seulement leur propre vie comme Hitler,
plutôt que d’accepter des défaites.
Pour un certain nombre, c’est déjà vrai au quotidien,
entre connaissances, dans le monde du travail, en sport,
dans un couple, au sein d’une famille.
Heureusement il y a des exceptions, des rêveurs, des utopistes, des idéalistes,
mais aussi des résistants, gardant les pieds sur terre.
En 1995, Marc Hubert a dessiné et peint sur papier « After apocalypse » ; manifestement, il utilise les symboles de sa région de Charleroi, le Pays Noir à l’époque, Daniel Fauville l'a probablement inspiré. Aujourd’hui, son message préventif s’avère d’actualité ; ouvrir sa radio, son poste de télévision, c’est s’en convaincre au quotidien.
Quel monde, certains qui nous dirigent, nous préparent-ils pour demain ?
Seul on ne peut rien, ensemble, on peut en tout cas, beaucoup plus.
Jacques Brel « Ces gens-là ».
Aymeric Caron « Nous mourrons de nous être tant haïs ». Un personnage féminin du livre : « compose le tableau d'une nature humaine prédatrice et autodestructrice. Elle dresse aussi le portrait de résistants qui tentent, jusqu'au bout, d'empêcher la catastrophe s'écrivant sous nos yeux. »
Pascal de Sutter « Ces fous qui nous gouvernent ».
Marc Hubert. Dans les oeuvres présentées, l'artiste avait 20 ans; il y a une pointe d'épuration à la Fauville des grands symboles du Pays Noir.

a20220805_111904 (2)

a20220805_112140 (2)

a20220805_112249 (2)

a20220805_144320 (2) 29,7 cm x 21

Posté par josehubert à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Résiste

Si on t'organise une vie bien dirigée
Où tu t'oublieras vite
Si on te fait danser sur une musique sans âme
Comme un amour qu'on quitte
Si tu réalises que la vie n'est pas là
Que le matin tu te lèves
Sans savoir où tu vas
Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va,
Refuse ce monde égoïste
Résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens,
Bats-toi, signe et persiste
Paroles de la chanson Résiste par France Gall
Photos© J.H.
Prendre exemple
sur cette plante qui résiste
dans la sécheresse...
sur celle fleur d'une beauté,
qui ose la montrer...
dans un beau cimetière.
Faire le choix de la lumière,
de la prise de conscience,
qui éclaire la vie différemment
selon l'incidence qu'on lui offre.
Marcher vers la lumière,
les yeux protégés,
et alors
ne plus passer trop de temps
à courir après son ombre...

Posté par josehubert à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pour qui a des yeux

La nature nous offre à voir.
Regarder est plus que voir.
La technologie permet de saisir
avec l’œil
le moment présent.
Alors il devient éternel.
Faut-il encore faire acte de protection.

20220804_091117 (2)

20220804_091230 (2)

Posté par josehubert à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Je l'ai vu... il marche

Je l’ai vu,
il marche
dans mes pensées.
Photos J .H.
Tu marches
Et c'est ton pas qui
Donne sens à la route
Tu marches
Et c'est la route qui
S’enracine en toi
En ton désir d'aller
De ce que tu fus
À ce que tu es
Tu marches
Et c'est le pays traversé qui
Met des ailes à ton identité
Béatrice Libert, artiste plasticienne, poète

Posté par josehubert à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Du côté de Chooz

Ce dimanche 31 juillet 2022,
vers 20 heures 30,
il ne faisait pas trop chaud
pour rouler à vélo sur la voie verte
du côté de Chooz.
Photos © J.H

Posté par josehubert à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Clair-obscur

Charleroi, ce vendredi soir, 29 juillet 2022, le long de la Sambre : une lumière particulière. Photos© J.H.

Posté par josehubert à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]